vendredi 14 octobre 2016

Nobel et ritournelle

Pourvu que l'attribution du prix Nobel de littérature à Bob Dylan ne créé pas un précédent. Il ne faudrait pas  que ce mélange des genres donne des idées à Johnny Hallyday pour postuler à l'Académie Française !
        Ceci dit, j'aime bien Bob Dylan mais je me pose quand même la question de savoir s'il existe encore de grands auteurs littéraires ...?
Il est vrai aussi que des chanteurs comme Brel ou Brassens mériteraient bien cette attribution.

jeudi 4 août 2016

Le Pape à Lesbos

Je ne sais pas comment le dire, encore moins comment l'écrire, mais, sans trop en connaître la véritable raison, je souhaite quand même exprimer mon sentiment sur cet évènement . Je ne suis pas un homme d'église en particulier parce que souvent mes croyances ne sont peut-être pas celles qu'on espère et ne sont peut-être pas non plus conformes aux "convenances". Quand je vois vivre le monde autour de moi, j'ai plus de  doutes que de croyances et jusque-là, même le chef suprême de la hiérarchie ecclésiastique n'aurait pu avec ses sermons fondés sur des préceptes utopiques me donner les certitudes que j'attends.
 Et voilà que le pape François que je crois sincèrement investi d'une mission divine nous éblouit par son humanité, par sa miséricorde, par sa façon de rappeler au monde des hommes qu'ils ont perdu l'essentiel  de leurs qualités, que celles-ci s'érodent au fil du temps et qu'il est là non pas pour prêcher des virtualités chargées d'hypocrisie mais pour nous montrer l'exemple en agissant. Récupérer des Syriens au Vatican, mais quelle leçon d'humanité à cette Europe bien pensante , pleine de convictions religieuses mais qui s'exonère devant l'adversité, devant la misère et devant l'injustice. On n'arrête pas de nous parler de charité chrétienne, on n'arrête pas de nous dicter le bien en vertu de je ne sais quelle morale, mais qu'attend-on pour passer aux actes. Le pape François n'exprime pas une générosité feinte, une générosité simplement emblématique, non il est vrai, tout simplement vrai et bon et des gestes comme il en accomplit actuellement, restaurent mes croyances.

samedi 16 avril 2016

Cacophonie

Concernant l'intervention télévisée du Président de la République française, je me garderais bien de porter un jugement péremptoire sur  sa politique, d'autant que Monsieur Hollande qui déçoit beaucoup, a au moins le mérite de connaître parfaitement ses sujets et de les maîtriser. Je laisse donc le soin à d'autres de critiquer et d'analyser la situation économique de la France, par ailleurs sans doute très critiquable sur le fond.
          Non, mon propos porterait plutôt sur la forme, sur cette manière de mener ce qu'on ne peut même pas qualifier de débat, ni de discours, ni de conversation intimiste, mais d'une cacophonie qui s'apparente parfois au bruit de fond émis par le bar du coin, juste en-dessous de chez moi. Et qu'avons-nous aux manettes pour nous agrémenter cette soirée ? L'inusable Pujadas et l'agressive Léa Salamé. Autant dire que ces deux-là justifient bien mon impression de confusion ! Pujadas est incapable de diriger un débat et de faire preuve d'autorité pour empêcher ces chevauchements de parole qui rendent le débat incompréhensible. Quant à Léa Salamé qui m'exaspère chaque matin sur France Inter au 7-9 et dont l'agressivité qui passe pour de la pugnacité chez les natures indulgentes, n'est qu'une vulgaire, qu'une grossière insolence. Sachez chers journalistes, mais surtout vous , Léa en particulier, qu'on doit respecter, quelle que soit la circonstance, l'interviewé, l'homme et sa fonction et ne pas comme vous l'avez fait à longueur d'émission, interrompre les gens dans leurs propos, d'autant que certains et notamment l'étudiant, avait des choses intéressantes à dire, vous je ne sais pas...?

mercredi 23 mars 2016

Exaspérations belges

On peut comprendre l'exaspération des autorités belges à l'égard de l'hexagone. On ne parle pas une seule fois des attentats qui viennent d'avoir lieu sans sous-entendre un manque de vigilance de la part des forces de l'ordre et d'évoquer les possibles faiblesses de l'arsenal juridique belge face à cette situation.
      Bref, des petites phrases qui, mises les unes au bout des autres, laisseraient facilement supposer une certaine inaptitude de la Belgique  à faire face et ceci avec une certaine condescendance journalistique! Comme toujours en pareilles circonstances, les médias constamment en quête de sensationnel, n'hésitent pas à diffuser le moindre ragot pourvu que celui-ci augmente l'audience ou fasse vendre un peu plus; Parce que ,il ne faut pas être hypocrite, la démarche informative est bien souvent négligée, au risque parfois de commettre des indiscrétions  et de compromettre des actions policières en cours. En effet, lorsqu'on diffuse en boucle les mêmes informations et les mêmes images, on ne peut guère parler de journalisme.
     Finalement, cette propension à vouloir donner des leçons à tout le monde, devient effectivement exaspérante. Encore ce matin, dans l'édition d'un journal régional, on posait une question bien insidieuse du genre: "Pensez-vous que les autorités belges ont la situation en main et qu'elles ont bien réagi...? Et nous donc, nous sommes-nous posés la question, avons nous fait tout ce qui était convenable de faire dans de telles circonstances, tellement violentes et tellement inattendues? Alors arrêtons donc de toujours nous considérer comme les meilleurs.

mardi 1 mars 2016

INFO.

Juste une petite information pour prévenir mes quelques lecteurs...(je suis optimiste!),
que je possède un autre site dont voici l'adresse berrypierre.blogspot.com. Si toutefois
votre curiosité n'était pas satisfaite, il faudra alors rechercher sur torriep qui devrait vous
 emmener sur ce nouveau blog puisque le code est le même.
Si "torriep" était souvent "polémique", berrypierre.blogspot.com s'attache davantage à la rêverie,
aux paysages, aux impressions fugitives, à l'affection que je porte à mon Berry et ma Loire..
Et puis, il y a La Vauvise, cette rivière pour laquelle j'avais réalisé une vidéo que j'essaierai 
peut-être de mettre sur le blog. Voilà je vous ai tout dit.

lundi 22 février 2016

L'évanescence des accords...


Cette réunion européenne qui devait entendre comme un ultimatum retentissant les velléités britanniques, n'aura été  en apparence qu'un pétard mouillé. En apparence, car les médias se font curieusement discrets sur ces fameux accords dont tout le monde parle mais dont personne ne sait rien . La presse, très laconique, nous annonce le retour de Cameron dans ses foyers sans préciser la teneur des faveurs obtenues qui ne seraient finalement que partielles ?
     Il est quand même étrange  que ni avant ni après ce sommet, qu'on qualifiait pourtant de crucial pour l'avenir européen, on ignore encore ce que les Anglais ont obtenu de plus précisément.
     Car le statut particulier des Anglais leur apporte déjà pas mal d'avantages dont on aimerait, nous, simples citoyens, connaître les raisons par rapport aux autres membres de la communauté.
     Si Cameron semble satisfait, les Anglais dans leur ensemble n'afficheraient pas la même unanimité sur le sujet. Paraît-il que leur sortie de la communauté aurait pour effet de rapatrier du travail en France et par conséquent diminuer le chômage. Si tel était le cas, alors je confirme ma première réflexion: "Ils veulent quitter l'Europe?" , alors "Bon vent"

    

vendredi 19 février 2016

On ne s'est jamais aimé....


        En vertu de quel principe, l'Angleterre  bénéficierait de concessions européennes? En vertu de quel accord  prétendrait-elle à des exigences ? L'Europe ne devrait-elle pas être fondée sur une union harmonieuse tant économique que sociale et fiscale. Il est vrai que nous sommes, de ce point de vue, loin du compte et qu'il faut bien reconnaître que la seule union réalisée et visible, c'est l'union monétaire. Mais ceci autorise d'autant moins les britanniques  à avoir des exigences, eux qui ont gardé leur monnaie.
        En réalité, la position des Anglais reste toujours la même. Ils veulent bien être européens à condition d'en tirer un bénéfice économique notoire  incitatif. Car il ne faut pas se leurrer, dans l'esprit, l'Angleterre ne s'est jamais intégrer tout à fait à l'Europe, si bien qu'elle continue de faire le grand écart atlantique avec les Etats-Unis, recherchant constamment l'option la plus favorable.
        Alors, je me pose la question, sans doute stupide, par manque de connaissances géopolitiques, mais je me la pose quand même, quelles seraient les conséquences de la sortie britannique de l'Europe ? Si telle est sa volonté, alors qu'elle sorte et bon vent !